Connaissez-vous Kaïros ?

Février 2017, témoignage d'Olivier Sandoz

 

L’association chrétienne Kaïros offre un espace d’écoute pour renouer avec son être intérieur et sa relation avec Dieu.

Peut-être pas, mais si je vous en parle en ces premiers mois de l’année, c’est que j’y ai trouvé à plusieurs reprises le souffle qui me manquait dans des moments clé de mon existence !

Kaïros est une association chrétienne à but non lucratif. Elle propose des entretiens individuels, des séminaires d’approfondissement spirituel ou encore une sensibilisation de base à la relation d’aide. Son financement est garanti grâce aux dons de ses membres et de personnes sympathisantes, et si les entretiens individuels et les séminaires sont payants, l’espace d’écoute est ouvert à toute personne, quels que soient ses moyens.

Au long de mes trente années de ministère, j’ai eu l’occasion d’être accompagné de diverses façons, de la supervision collective ou individuelle à la psychothérapie jungienne ou cognitive, sans oublier les formations à l’accompagnement spirituel… Je dois dire pourtant que les tournants décisifs de ma vie ont pris naissance dans les entretiens ou les séminaires que j’ai vécus avec Bertrand Amaudruz à Kaïros.

L’approche de l’association, bien que classique sous de nombreux rapports, accorde une grande importance à la « guérison des mémoires » (sur le présupposé que l’être humain possède plusieurs « types de mémoires », liées aux cinq sens : une mémoire visuelle, une mémoire auditive, etc.). Si cela donne des résultats particulièrement extraordinaires avec les petits enfants (« quitter l’angoisse de la séparation pour grandir »), le grand enfant que je suis avait d’autant plus besoin de ce genre de guérison pour aller de l’avant ! Dans le respect total de ma personne, de mon rythme et de mes valeurs, j’ai pu percevoir dans ces démarches un accueil inconditionnel de la part de Dieu – la démarche utilisée vise à favoriser un contact de la personne elle-même avec Dieu, en vue de la restauration de son être intérieur et de l’interprétation de sa vocation.

Un espace de sécurité

Ce dont j’avais besoin, dans mes temps de crise profonde, c’était d’un espace d’écoute, de prière et de sécurité pour (re)trouver le sens de ma vie, accueillir le pardon – pardonner et me pardonner moi-même –, vivre les remises en question pour m’affermir dans mon identité et guérir de mes peurs. Il s’agissait bien souvent de visiter les lieux douloureux de mon histoire pour pouvoir reprendre un « chemin de vie » : tout un programme, vous en conviendrez !

Bertrand Amaudruz, l’intervenant à l’origine de l’association, est pour moi ce compagnon de route qui a su m’ouvrir l’espace de sécurité nécessaire quand mon monde s’effondrait. Diacre dans l’EERV jusqu’à sa retraite en 2011, il a approfondi sa formation à la relation d’aide avec Leanne Payne, Clay McLean Connaissez-vous Kaïros ? et Bernadette Lemoine ; son ministère dans Kaïros repose essentiellement sur son expérience d’écoute et de prière.

Je ne peux pas tout raconter ici. Si j’ai pu titiller votre curiosité, si j’ai pu vous laisser entrevoir une espérance, à vous qui êtes peut-être dans la situation de détresse où je me suis trouvé quelquefois, je vous engage à aller plus avant en consultant le site www. associationkairos.ch : vous y trouverez aussi témoignages, dates et propositions de séminaires, tout ce qu’il vous faut peut-être pour aller plus loin dans la bienveillante proximité du Père !

 

Chemin du Flonzel 41, 1093 La Conversion

  • Facebook